Strasbourg est une ville de « flux migratoires » ; voilà ce qu’il se dit en réunion. Ce qui n’est pas clairement dit c’est que nos institutions ne souhaitent pas que les familles s’installent… Alors l’accueil est loin de « l’humanisme » dont on entend parler.

Chaque jour des primo-arrivants viennent, des familles principalement, une trentaine par semaine environ. Ils arrivent d’Allemagne où ils ont été déboutés, de Paris, Lyon, Calais, …, partout où les campements sont « délogés ». Ils n’ont rien, ils sont totalement démunis.

Tant que les familles ne sont pas passées à la CO.D.A (coordination des demandeurs d’asile) elles ne reçoivent aucune aide ; rien. Pour les bébés ; rien, pas de lait, pas de couche. Nous savons que le resto du cœur bébés a peu de stock et ne distribue qu’aux familles enregistrées en préfecture et pour les enfants de moins de 18 mois. La demande peut prendre des semaines, jusqu’à plusieurs mois.
–> A ce jour nous avons 25 familles qui ont décidé de rester à Strasbourg, soit entre 35 et 45 enfants, le plus jeune à 2 mois .

Alors, n’attendant rien des institutions nous avons lancé un appel aux dons pour du lait et des couches et lancé une cagnotte. Encore une fois, les gens sont là et nous soutiennent. Vive les mouvements citoyens !

MM pour SDF Alsace

La cagnotte :

https://www.leetchi.com/fr/Cagnotte/19672986/fe593d72

Publicités