Étiquettes

, , ,

Encore et toujours de la mise à l’abri pour quelques mois et sous des conditions de températures criminelles.

Le dispositif s’articule autour de trois axes :
🔼la veille saisonnière du 30 octobre 2015 au 31 mars 2016,
🔼l’activation de niveaux de vigilance météo selon les vagues de froid,
🔼avec le niveau « grand froid » de niveau orange (températures minimales ressenties entre -10 et -18° sur plusieurs jours) ou rouge (températures minimales ressenties inférieures à -18° sur plusieurs jours)

On peut s’interroger sur le rôle humanitaire de certaines associations nouvelles venues sur ce marché de plusieurs millions et qui ont tiré les prix vers le bas.
Les réfugiés subissent un harcèlement quotidien plein de violence avec la complicité passive de ces ong.
Il est clair que tout est prévu à minima comme d’habitude. Les capacités ne seront pas augmentées alors que le nombre de sans-abri et de mal-logés explose.
De plus dans ces conditions:
Plus de travail social possible
Plus de démarches administratives
Des locaux trop souvent proches de l’insalubrité.
Nous devons organiser une résistance sans parti, sans syndicat, sans faille

Publicités