Étiquettes

, , , , , ,

On aurait pu effacer Lescar Pau et écrire Emmaüs une utopie démasquée car ce qui est encore une fois dénoncé dans ce reportage concerne une majorité de communautés.
Il y a des discours, de l’utopie, du rêve et puis, il y a la réalité.
Celle des compagnons qui ont peur, la réalité de ces hommes qui pensaient avoir trouvé le lieu où se poser et se reposer des fracas de la vie.
Mais là réalité est celle de compagnons sans contrat de travail, sans bail locatif, sans assurance, sans droit. Des hommes courageux qui travaillent sans cesse, qui font l’immense richesse D’Emmaüs, dans un total dénuement.
Le président D’Emmaüs France reconnaît les exclusions avec une justification incroyable « si les gens ne sont pas adaptés à la communauté ». Pas adapté, pas employable, pas assez souple ni servile ; exactement le contraire de l’esprit de L’abbé Pierre.
On va réfléchir dit-il. Ça fait douze ans que les mêmes questions reviennent et que la situation des compagnons se dégrade alors que Emmaüs s’enrichit et se lance dans de nombreux projets qui sont plus proches du modèle capitaliste que de celui de l’Abbé.
Emmaüs s’est construit avec des hommes charismatiques a dit Thierry Kuhn. Nous n’en connaissons qu’un…
Bye-bye L’abbé

Le replay est sur France4 – l’autre JT pour ceux qui recherchent la vérité

Publicités